Action du Wavebeats sur les ondes électromagnétiques : l’étude scientifique.

En août 2020, la réalisation d’une étude est confiée par la société INBS à une équipe scientifique. L’objectif : analyser le sang humain au contact seul des ondes électromagnétiques puis le même sang toujours soumis à des ondes électromagnétiques mais en présence de la protection Wavebeats Harmonizer.

Microscope à fond noir :

images.jpg

A l’aide d’un microscope à fond noir, il a été observé les réactions des éléments figurés du sang et leur comportement en présence du Wavebeats. Les composants du sang dits sensibles et donc possiblement électrosensibles qui permettent d’obtenir des conclusions sont :

  • Les érythrocytes ou globules rouges : on s’intéresse à leur forme, leur mouvement (absence de coagulation ou non empilement).

  • Le système immunitaire (globules blancs) : sont-ils présents en nombre suffisant ? On analyse également leur activité et leur vitesse.

  • Enfin, on notera la présence ou l’absence de la figurine (substance jouant un rôle sur la coagulation du sang et donc dans la formation de caillots.

 

Un sang non impacté par les ondes électromagnétiques présent des globules rouges dits libres. Ceux-ci flottent dans le liquide plasmatique. Ils sont caractérisés par leur forme bien arrondie, de taille homogène et sont détachés les uns des autres. Le système immunitaire, qui est l’élément le plus fragile du sang détermine, de par sa présence et son bon fonctionnement la qualité d’un sang non impacté par les ondes électromagnétiques. La fibrine quant à elle, n’est pas visible.

Wavebeats et ondes électromagnétiques : conduite des tests.

Les tests débutent par un prélèvement sanguin, puis, un test d’équilibre. Ce dernier est un test kinésiologique durant lequel le sujet se voit soumis à un test neuro-musculaire d’équilibre. Des observations sur le système nerveux du sujet sont ainsi obtenues. Le procédé « Earthing » intervient avant chaque nouvelle phase de test. Il s’agit pour le sujet de poser les pieds déchaussés sur un dispositif afin de se décharger de toute tension électrique induite dans le corps. En d’autres termes, de « décharger » son corps de toute onde électromagnétique qui ne soit pas naturelle. Le protocole de test soumet le sang à une ou plusieurs source(s) électromagnétique(s) (GSM ou Wifi) sans dispositif d’harmonisation, puis avec le dispositif d’harmonisation Wavebeats posé sur la source de pollution électromagnétique ou sur tout appareil relayant le signal. 

3eeae7_ee384c2ebce64a679677769b6826bd11~

Observation des cellules sans puis avec le dispositif d'harmonisation Wavebeats. 

Test comparatif de l’impact d’une communication téléphonique sur le sang avec un Apple iPhone 11 via le réseau GSM : 

L’analyse au microscope montre un sang présentant une relative harmonie mais dont le système immunitaire est inactif. Le test kinésiologique met en évidence une bonne résistance de 6 sur 10. 

Première phase : sans le dispositif Wavebeats.

Une dizaine de minutes de communication téléphonique avec un téléphone mobile non doté du dispositif Wavebeats, et, connecté à la box wifi locale. Lors de cet appel : L’analyse sanguine démontre un important désordre et notamment une déshydratation important du milieu sanguin. Cela mène à un début d’empilement et une déformation des globules rouges et un arrêt du système immunitaire. Le test kinésiologique, lui, conclut à une baisse significative voire quasi complète de l’équilibre. Le sujet est très instable, avec un niveau de résistance entre 1 et 2 sur 10. 

3eeae7_e9300a24b50e4c87aeec004d140814d3~

Deuxième phase : avec le dispositif Wavebeats.

Communication d’une dizaine de minutes avec un téléphone mobile doté cette fois-ci du dispositif d’harmonisation d’ondes électromagnétiques, le Wavebeats. Ce dernier est directement collé sur le téléphone que le sujet garde en main. L’analyse du sang montre ici une belle harmonie. Les globules rouges ont retrouvé leur forme arrondie. Le système immunitaire redémarre. Le test kinésiologique en présence du Wavebeats est plus que concluant avec un niveau d’équilibre retrouvé si situant à 9++ sur l’échelle de 10. 

Conclusion : 

Ce premier test en deux phases, permet de conclure à une forte déstabilisation de l’équilibre et du sang du sujet testé. Le Wavebeats a permis au sang de retrouver son bon fonctionnement, sa fluidité. Le sujet a également retrouvé un équilibre neuro-musculaire proche de la perfection. Il est surtout à noter que le système immunitaire qui avait cessé d’être actif, s’est remis en activité sous l’effet de l’harmonisation du Wavebeats. 

3eeae7_cce9caddce254ce684231fd844807ac9~

Test comparatif de l’impact de la sonnerie d’un téléphone mobile sur le sang avec un Xiaomi Redmi via le réseau GSM : 

A l’analyse microscopique, le sang du sujet présente une harmonie relative, mais là encore un système immunitaire inactif. Le test kinésiologique met en évidence une bonne résistance de 8 sur 10. 

Première phase : sans le dispositif Wavebeats.

Le sujet est exposé à la sonnerie du téléphone cellulaire non doté du dispositif d’harmonisation Wavebeats, et, connecté à la box wifi locale. Il est demandé au sujet de ne pas décrocher l’appel et de laisser le téléphone sonner, téléphone qu’il tient en main. L’analyse de sang révèle une disparition des érythrocytes (globules rouges), signe d’une dévitalisation majeure. Le sang est perturbé, les globules rouges sont éparpillés et s’empilent comme lors d’une déshydratation importante du sang. Le test kinésiologique montre d’abord un équilibre plutôt moyen de 6 sur 10 dans l’immédiat mais qui chute à 0 par la suite. 

Deuxième phase : avec le dispositif Wavebeats.

De la même manière que pour la première phase de test, le sujet tient le même téléphone en main (toujours connecté à la box wifi locale) et ne décroche pas alors que le mobile sonne L’analyse de sang permet d’observer un équilibre retrouvé avec le Wavebeats. Pas d’éparpillation des érythrocytes (globules rouges) ni de disparition de ceux-ci. L’impact des ondes électromagnétiques est bien plus léger. On ne note pas de stress cellulaire ni de dévitalisation. 

Le test kinésiologique témoigne d’un équilibre revenu à la normale (8 sur 10).

Conclusion :

L'exposition aux ondes électromagnétiques lors de la sonnerie est complètement destructrice. Le Wavebeats Harmonizer minimise fortement l’impact des ondes électromagnétiques émises par la sonnerie d’un téléphone cellulaire. Non seulement l’impact sur l’organisme mais également sur l’équilibre neuro-musculaire qui retrouve sa valeur normale après l’harmonisation du Wavebeats.

Test comparatif de l’impact d’un téléphone mobile sur le sang avec un Xiaomi Redmi via le réseau GSM doté d’un dispositif d’harmonisation Wave beats à distance (15000 km) du téléphone émettant l’appel : 

Avant le test, le sang du sujet présente de petits empilements en pièces de monnaie avec une légère activité du système immunitaire. Le test d’équilibre, quant à lui, montre une bonne résistante de 7+ sur 10.

Première phase : sans le dispositif Wavebeats.

Le sujet est exposé à la sonnerie du téléphone cellulaire non doté du Wavebeats et connecté à la box wifi locale. Le téléphone sonne dans la main du sujet à qui il est demandé de ne pas répondre.

 

Analyse de sang : les globules rouges s’empilent en pièces de monnaie ce qui démontre une très forte déshydratation du sang. La fibrine apparaît, elle, très rapidement et en quantité abondante.

 

Test kinésiologique : baisse important de la tonicité. Niveau situé à 3++ sur 10. 

Deuxième phase : avec le dispositif Wavebeats.

Le sujet est exposé à la sonnerie du téléphone cellulaire distant de 15000km, doté du Wavebeats, et, connecté à la box wifi locale. Le téléphone sonne dans la main du sujet à qui il est demandé de ne pas répondre. Il s’agit d’une communication avec le dispositif  Wavebeats posé sur l’iPhone.

 

L’analyse de sang révèle un bel aspect sanguin avec une dynamique quasi normale. Le système immunitaire demeure cependant faible.

 

Test kinésiologique : petite tonicité. Le niveau est à 3+ sur l’échelle de 10.

Troisième phase : avec le dispositif Wavebeats à distance.

Communication d’une dizaine de minutes avec un téléphone portable distant de 15000km doté du Wave beats, et, relié à la box wifi locale.

 

Analyse de sang : l’impact du Wave beats est évident puisque le sang reste fluide et dynamique. L’activité du système immunitaire reprend.

 

Test kinésiologique : la tonicité remonte à un niveau de 7 sur l’échelle de 10. Nous sommes en présence d’un niveau presque équivalent à celui obtenu avec une harmonisation directe sur le téléphone cellulaire via le dispositif Wave beats.

Conclusion :

Lorsqu'un téléphone distant sonne et s'il est équipé du dispositif Wave Beats, on observe une réelle harmonie des cellules sanguines en comparaison au même test effectué en l'absence du Wave Beats. On notera même que le sang présente une apparence plus harmonieuse qu'au nominal (c'est-à-dire avant exposition aux ondes électromagnétiques). 

Le test kinésiologique conclut à une fatigue notable amenée par les ondes électromagnétiques lors de la sonnerie du téléphone cellulaire, et ce, en raison du principe de compensation du corps. 

Toutefois, le dispositif d'harmonisation des ondes électromagnétiques Wave Beats permet à l'organisme de rapidement gérer cette compensation. Il suffit de constater la remontée de tonicité lors d'un appel distant harmonisé de 10 minutes. 

Conclusion générale de l'étude sur l'effet du Wavebeats sur les ondes électromagnétiques.

Le dispositif d'harmonisation d'ondes électromagnétiques Wavebeats bénéficie tout autant au sujet dont le téléphone est doté du Wavebeats, qu'à la personne qui l'appelle et qui se trouve donc à distance du dispositif d'harmonisation d'ondes. 

Ceci étant, une harmonisation dite "locale" (réalisée sur le téléphone du sujet) démontre une protection immédiate, l'impact positif est bien réel et notable. 

L'harmonisation dite à distance (15 000 km lors de la présente étude), génère également un impact intéressant. Son effet demande en revanche plus de compensation au corps, plus particulièrement lors de la sonnerie. 

De manière générale, cette étude a permis de mettre en évidence le bénéfice du Wavebeats et de son effet harmonisant sur le sang, le système immunitaire et neuro-musculaire. C'est à l'organisme humain dans son ensemble que profite le dispositif d'harmonisation d'ondes électromagnétiques Wavebeats